Le mot du président

1 juillet - 30 septembre 2021


COVID et recherche sur les biomarqueurs

"Depuis plus d'un an, la pandémie due au SARS-CoV-2 a mis en exergue de manière univoque le rôle fondamental des biomarqueurs pour la détection rapide du coronavirus à des fins diagnostiques et épidémiologiques, faisant écho au fait générique que 50%-70% des informations médicales critiques sont dérivées des dosages des biomarqueurs et pour un coût inférieur à 3% des coûts de la santé.

Transposé à la situation COVID-19, l’efficience du dosage des biomarqueurs est éloquente puisque pour un patient nécessitant une hospitalisation d’une durée moyenne de 10 jours en cas de COVID-19, le coût du dosage du biomarqueur permettant de poser le bon diagnostic (environ 150 CHF pour un RT-PCR) ne représente qu’1% du coût de l'ensemble de la prise en charge médicale (environ 15’000 CHF/jour) d’un tel patient.

En parallèle, cette pandémie a également rappelé à la communauté médicale la nécessité d’une bonne appréhension de notions analytiques de bases relatives aux proportions de faux-positifs et faux-négatifs en fonction de la méthodologie choisie pour qu’un usage médical cohérent des résultats puisse être garanti.

Ces éléments soulignent l’importance de soutenir la recherche non seulement dans le domaine de la découverte de nouveaux biomarqueurs, mais également dans le domaine de la validation des indications d’usage de ces derniers activement soutenus par F4LABMED."

Prof. Nicolas Vuilleumier, médecin-chef du service de Médecine de Laboratoire aux HUG

test antigénique covid